Rechercher dans ce blog

mardi 19 juin 2012

Marianne James en voyante sur TF1

On connait Marianne James pour son rôle de jurée dans le célèbre télé-crochet " La Nouvel Star" sur M6. Elle a aussi été la Maria Ulrika Von Glott dans le spectacle "L'Ultima Recital" où elle faisait entendre ses capacités vocales.








La plantureuse comédienne a plus d'une corde à son arc et compte bien le prouver. Après avoir doublé Chantelle Dubois dans "Madagascar 3", elle a déclaré à Télé 7 jours qu'elle tournait une série pour TF1. Morceaux choisis : "Je commence le tournage de La Croisière, une série en six parties pour TF1. Dans un des épisodes, j'interprète une médium qui croit avoir perdu son don de voyance. C'est un beau personnage, haut en couleur". Elle travaille aussi sur un nouveau spectacle "Miss", attendu en début d'année prochaine.
Autre actualité chaude pour Marianne James, l'éventuel retour de la "Nouvelle Star" sur M6. Invitée de Daphné Bürki dans l'émission "C à vous ", la célèbre jurée est revenue sur le télé crochet et sa concurrence avec "The Voice" qui a cartonné sur TF1: "Je ne suis pas sûre que ça repartira sur la route. Je ne sais pas... Maintenant que The Voice est passé par là, la modernité de The Voice, l'intrigue d'écouter, d'auditionner de dos, c'est-à-dire, la vérité d'une voix sans le visuel. Quelle idée magique !" Apparement, très emballée par le concept que propose TF1, les réticences de Marianne James rejoigne celle de la direction de M6 qui ne sait pas vraiment quoi faire vis-à-vis de la "Nouvelle Star".






En tout cas, on peut être sur d'une chose, on retrouvera Marianne James à la rentrée et pour ne rien vous cacher, on a hâte de voir cette excentrique dans le rôle d'une voyante.

jeudi 31 mai 2012

Dark Shadows: Tim Burton revisite le soap-opéra

Le 27 juin 1966, ABC diffusait le premier épisode de la série Dark Shadows. Cette série créée par Dan Curtis, aura le droit à 1225 épisodes de 23 minutes, en noir et blanc puis en couleurs à partir de l'épisode n° 295 du 11 aout 1967.La série s'arrêtera le 2 avril 1971. Ce feuilleton relate les intrigues fantastico-gothico-amoureuses de la famille Collins, vivant dans l'immense et sinistre demeure de Collinwood, et dont l'un des principaux membres n'est autre que le redoutable vampire Barnabas. On retiendra le caractère kitsch de la série  avec des personnages hauts en couleur, des trames incompréhensibles et surtout des conditions de tournage aléatoire qui renforcent assurément le côté hilarant. Ce soap-opéra gothique culte Outre-Atlantique est en revanche inédit en France.






C'est donc à travers l'adaptation libre de Tim Burton, sortie en salle le 9 mai 2012, que nous allons pouvoir redécouvir cet univers. Le délire scénaristique de Dark Shadows offre un cadre merveilleux au réalisateur afin d'user et abuser de son sens de l'ironie. Même si la série avait déjà eu deux adaptations cinématographique mineures, le retour de Barnabas, le vampire torturé, incarné par Johnny Depp est donc une bonne nouvelle. Tim Burton réussit le pari de moderniser le soap mais en gardant un côté seventies à même de lui rendre hommage. Côté casting aux côtés de Johnny Depp, on retrouve Eva Green incarant la terrible Angélique ou encore Michelle Pfeiffer qui joue la matriarche de Collinwood.
On vous laisse avec la bande-annonce du film qui marque la renaissance d'une série immortelle.





mercredi 16 mai 2012

Phoebe et Monica de Friends à nouveaux réunies dans une série


Fan de Friends, vous connaissez sans doûte Lisa Kudrow alias Phoebe.
Elle a lancé depuis 2008 une web série autour du thème de la "speed consultation" appelée Web Therapy. Non dénué d'humour, cette web série a été adapté à la télévison par Showtime depuis 2011. Bonne nouvelle Téva diffuse les épisodes tous les mardis à 22h30.




Un résumé ? Pourquoi consacrer cinquante minutes de son temps pour séance de thérapie quand on peut expédier l'affaire en trois minutes ? Forte de cette réflexion, Fiona (ndlr: Lisa Kudrow) invente la psychanalyse express, par webcam. Les patients sont un peu perdus, mais de toute façon la psy est aussi (voir plus) cinglée qu'eux. Posée comme une bimbo de 3615 devant sa caméra, elle n'hésite pas à esquinter son mari, détruire un amoureux transi, flinguer un jeune couple et change d'humeur à vue. Elle ferait presque peur si elle n'était pas si drôle.
On prend plaisir à voir Lisa Kudrow s'éclater. D'autant plus que les clients (anciens collègues, amant et patients aux pathologies atypiques) ne sont pas tous vraiment inconnus : Victor Garber (Alias), Jane Lynch (Glee), Alan Cumming (X-Men, The Good Wife)ou encore l'oscarisée Meryl Streep jouent des personnages à contre emplois très bien senti.


On vous conseille un épisode avec Courteney Cox (ex-Monica dans Friends) qui joue le rôle d'une voyante déjantée... Très drôle, le duo rappellera au plus nostalgique l'âge d'or de la série Friends.
N'hésitez pas à partager cette article si vous aussi vous aimez.




PS: Désolé pour les allergiques à l'anglais, les sous-titres ne sont pas disponibles.



jeudi 22 mars 2012

"Révélation" partie 1, le Chapitre final de "Twilight"

Depuis « Hésitation », le Chapitre 3 de la saga « Twilight » de Stephanie Meyer sorti le 7 juillet 2010 au cinéma, les fans trépignent, attendant le volet final adapté dans les salles obscures. Car oui, si vous êtes du côté des fidèles qui ont déjà lu et relu les 4 tomes, le suspense ne réside que dans la façon dont Bill Codon, le réalisateur, aura su gérer un dernier livre aussi riche en évènements et aussi compliqué à mettre en images.

Pour tout ceux qui ont sauté la case lecture en revanche, la 1ère partie de « Révélation » devrait commencer à lever le voile sur quelques questions restées sans réponse à la fin du dernier film à commencer par celle-ci : Qui Bella a-t-elle choisi ?

Sans grande surprise, Bella a préféré Edward Cullen le vampire, à son meilleur ami Jacob, le loup-garou. Leur union marque le début de « Révélation ». On retrouve Bella, Edward et leurs familles entrain de préparer leur mariage. Romantique, sera-t-il pour autant éternel ?

Une des conditions de Bella Swan pour dire «Oui » est qu’Edward doit la transformer après la célébration afin qu’elle soit à ses côtés réellement à tout jamais. Toujours réticent à lui ôter son âme et sa vie humaine, Edward tiendra-t-il sa promesse ? Un dilemme auquel s’ajoute la question de rompre ou non la trêve avec les loups basée sur le non-changement d’humain en vampire.


Après les nombreux dangers et obstacles que le couple a surmonté, le bonheur semble enfin leur ouvrir grand les bras. Cependant, au vu de la bande-annonce, la tranquillité va vite être rompue. Bella, enceinte, ne semble pas pouvoir survivre à la naissance de son enfant. Les Loups, de leur côté, souhaite sa mort et se font de plus en plus menaçants malgré la présence de Jacob qui n’hésite pas à s’interposer entre sa meute et celle qu’il aime.

La première partie de « Révélation » centrée sur ces différents problèmes, enclenche malgré tout la fin, de plusieurs années à vivre au gré de l’amour très Shakespearien entre Bella Swan et Edward Cullen. Si cela vous attriste, pensez qu’il reste encore un film entier à être dévoilé !


« Twilight : Révélations – 1ère partie », avec Robert Pattinson, Kristen Stewart et Taylor Lautner, sortie en salles prévue le 16 novembre 2011

lundi 23 janvier 2012

La Dame en noir, de James Watkins

Marquant le retour de Daniel Radcliffe au cinéma, « La Dame en noir » de James Watkins prévu pour mars 2012, est attendu par la critique, les fans de l’ex-sorcier et par les passionnés de films qui font peur.


Quelle semble loin l’époque où Daniel Radcliffe arrivait sur grand écran dans sa robe noire à Poudlard ! Et pour cause ! Plus de dix ans se sont écoulés depuis la première adaptation de « Harry Potter ». Mais cette période est dorénavant révolue, la sortie en DVD du dernier volet des aventures du sorcier à lunettes a clôt définitivement ce chapitre. Daniel Radcliffe endosse à présent son premier grand rôle en dehors de la saga dans cette adaptation du roman de Susan Hill en interprétant Arthur Kipps.

Jeune notaire chargé des droits de succession d’une cliente décédée récemment, Arthur Kipps se rend dans une région reculée d’Angleterre afin d’y régler la situation administrative de cette dernière. Installé dans la maison de sa cliente, vide et isolée, Arthur découvre de sombres et terribles secrets, comprenant que le village est retenu en otage par le fantôme d’une femme cherchant à se venger. Une mystérieuse femme en noir qui lui apparaît.

Ambiance sombre, victorienne et terrifiante pour ce film d’épouvante où sont également à l’affiche Ciaràn Hinds, Janet McTeer et Alisa Khazanova. En visualisant la bande-annonce, Daniel Radcliffe semble convaincant dans le rôle de jeune notaire. Est-ce qu’il sera crédible tout au long du film ? S’attendra-t-on à le voir sortir sa baguette magique au détour d’un couloir ? Va-t-il réussir à nous faire oublier son image d’Harry Potter ?

Autant de questions qui resteront en suspend jusqu’à la sortie le 14 mars prochain. Ce qui est sûr au vu des premières images, c’est que les amateurs de films de ce genre ne risquent pas d’être déçus tant « La Dame en noir » s’annonce angoissant. Un film qu’il vaudrait mieux voir accompagné ou anticiper en lisant le roman de Susan Hill !


« La Dame en noir » de James Watkins, sortie en salle le 14 mars 2012.
Bande-annonce à visualiser sur http://www.youtube.com/watch?v=YJoA6n120Sc&feature=player_embedded

jeudi 12 janvier 2012

Destination Finale 5

C’est bien connu, lorsqu’un film marche fort, voir très fort, il y a de fortes chances qu’une suite apparaisse. Sauf que, à force de vouloir exploiter un « bon » filon, les suites se perdent dans des scénarios ramollis, des trames survolées, qui, au final, n’enthousiasment plus les fans de la première heure.


Pour « Destination Finale », ce n’est pas une suite, mais quatre qui ont vu le jour. Plus de dix ans après la sortie du film originel, « Destination Finale 5 » vient boucler la boucle en reprenant les mêmes ingrédients et en y ajoutant la 3D.

Dans ce cinquième épisode, la Mort, toujours aussi omniprésente, se déchaîne après qu’un homme soit victime d’une terrible prémonition, laquelle permet de sauver ses collègues de l’effondrement d’un pont suspendu. Ce groupe d’âmes innocentes n’était pas supposé survivre et, dans une course terrifiante contre le temps, ces malheureux tentent frénétiquement de trouver le moyen d’échapper au sinistre agenda de la Mort.

Comme les 4 opus précédents, « Destination finale » débute donc sur une vision de prémonition d’un personnage lui permettant d’échapper à une catastrophe de grande ampleur. Un coup de chance qui, forcément, se transforme en malédiction puisqu’on ne joue pas avec la Mort surtout quand elle a choisi ses proies.

A tous ceux qui ont aimé les longs-métrages précédents, « Destination Finale 5 » ne vous surprendra peut-être pas par son histoire, mais par sa réalisation en 3D rondement menée par Steven Quale (qui a notamment travaillé sur les effets visuels de « Avatar ») et par la démultiplication de possibilités des scénarios catastrophes, toujours plus gores et angoissants.

« Destination Finale 5 » est peut-être un moyen de conclure la « saga » et un moment plaisant pour tous les amateurs du genre, cependant, le casting facilement interchangeable, le souffle manquant dans le déroulement de l’intrigue, n’en font pas un film qui restera gravé dans les annales. Dommage.


« Destination Finale 5 » de Steven Quale, sorti en salles le 31 août dernier.

jeudi 15 décembre 2011

Père Noël Origines : Rares Export

D’ici peu de temps, le compte à rebours vers Noël sera lancé pour le plaisir des plus petits comme des grands. La période de l’Avent est toujours propice à une pléthore de films traitant de la magie des fêtes et du célèbre barbu vêtu de rouge et blanc, diffusés en boucle sur le petit écran.

Cette fois-ci c’est dans les salles obscures qu’il faudra se rendre pour découvrir un film abordant Noël mais sous un nouvel angle. « Père Noël Origines » décrypte de façon fraîche et déroutante le mythe du Père Noël. Le pitch ? Dans le Grand Nord finlandais, une équipe de chercheurs américains vient de découvrir ce qui pourrait bien être la tombe du Père Noël et s’apprête à dévoiler au monde la face cachée de ce personnage de légende.

Ce groupe d’archéologues et d’ingénieurs entreprend des fouilles dans les montagnes de Korvatunturi, où, d’après leurs études, le village du Père Noël se trouverait figé dans la glace à plusieurs centaines de mètres de profondeur. Leur expérience ne va pas être sans conséquence puisqu’elle entraine un vaste abattage de rennes. Qui est l’auteur des faits ? Et s’il s’agissait du Père Noël ? Pietari, un jeune garçon qui a assisté aux expérimentations des américains, mène l’enquête dans les textes païens et y découvre une autre facette du Barbu…

On se laisse prendre par cette histoire qui ne cesse de connaître de multiples rebondissements, on suit les aventures de Pietari, on s’inquiète avec lui, bref vous serez surpris par cet ovni du 7ème art qui, à coup sur, ne vous laissera pas indifférent !

Sorti l’année dernière en Finlande, « Père Noël Origines » arrivera dans les salles de cinéma françaises le 14 décembre prochain. Ho ! Ho ! Ho !


« Père Noël Origines », de Jalmari Helander, en salles le 14 décembre 2011

Bande-annonce et trailer à découvrir sur le site officiel : http://www.rareexportsmovie.com/en